Accueil
Bulletin d’adhésion
 
  Vous avez envie de rédiger des articles
  Contact
  L’assemblée générale extraordinaire du 28/05/05  
     

Assemblée générale extraordinaire du 28 mai 2005


La réunion commence à 15 h.en présence d’une cinquantaine de sympathisants-adhérents qui signent la feuille de présence. Serge Friedman est élu pour présider les débats et Sylvia Bianchi… pour les transcrire comme secrétaire de la séance.

On résume les raisons de la convocation de l’assemblée extraordinaire :
- démission de la présidente, suivant de 4 mois celle du secrétaire général et rendant l’Association ingérable faute de responsables
- manque de mobilisation active des adhérents pour l’avenir de Cose-Calcre ;

Après avoir rappelé les travaux accomplis par l’équipe de Laetitia Perraut
Administratif : dépôt des noms, changement de siège, déclarations fiscales,
Matériel, gestion des stocks, bail locatif, gestion des courriers,
Éditorial, publication des E&E 50 et « spécial », échos de Cose-Calcre, guide des concours de nouvelles, contrat de diffusion des annuaires,
Communication, relations avec les rédacteurs et les journalistes, site www.cose-calcre , publication E&E en ligne , recherche de diffuseurs…
Organisation des réunions hebdomadaires, des salons du livre, …

On constate que les réadhésions sont trop peu nombreuses. Certaines ont été renvoyées par le secrétariat par erreur, d’autres sont en attente de la décision de la présente assemblée sur l’avenir de l’association.

Serge Friedman présente les réponses parvenues de province : 300 « pouvoirs » ajoutés à ceux reçus par le président historique du Calcre Roger Gaillard . Deux seulement précisent « qu’il vaut mieux laisser tomber l’association ». À l’unanimité des personnes présentes il est convenu de considérer que les autres sont pour une continuation, sous une forme ou une autre. Pour autant , ces pouvoirs ne sont pas distribués pour respecter l’aspect souverain des décisions prises par les présents à l’assemblée. (d’ailleurs aucune motion n’ayant été précisée dans la convocation, aucun vote ne pouvait être donné par procuration).

Serge Friedman souligne que quelque soit la forme et les moyens mis en œuvre il est essentiel de trouver une direction de l’association (ce qu’il nous manque aujourd’hui justement).

La discussion est ouverte avec les présents sur :
- la nécessaire réduction des « prestations » de l’association vis à vis de ses membres, faute de moyens pécuniaires (revue Écrire & Éditer, site web, conseils aux auteurs par courrier, etc.) face à une attente qui est tout de même forte (1200 adhésions après la crise du Calcre et 300 lettres « actuelles » qui soulignent sa constance).
- La définition d’un projet à court terme où ceux qui le souhaitent peuvent tenter une dernière relance.
- La redistribution des « compétences » Cose-calcre restera le pôle d’information des adhérents et laissera à Roger Gaillard et ses associés de L’Oie Plate le côté commercial d’Audace et des autres annuaires .

Pierre Douillard, ex secrétaire de l’Association, propose d’être mandaté sur 3 ou 4 mois (compte tenu des finances) sur un projet qui continue :
- les deux sites web (assoc et revue)
- la newsletter mais sous forme imprimée envoyée aux « 1200 » ou aux « 300 »
- une diffusion renforcée de la librairie spécialisée
- un contrat de conseil aux auteurs avec des partenaires « extérieurs »( suggestion de Serge Friedman pour notre rédacteur juridique Emmanuel Pierrat)
- un appel au soutien financier, au moins auprès des « 300 » correspondants.

Plusieurs interventions opposent à ce projet son manque d’envergure et de pertinence compte tenu de la priorité reconnue de trouver une direction :
- en faisant connaître l’action de l’association à des partenaires potentiels, site , assoc, éditions, revues professionnelles, partout où on aurait des chances de toucher des sympathies « proactives » capables de reprendre le flambeau ;
- par des conférences dans des écoles professionnelles (dess éditions, écoles …),
- par une campagne de presse soulignant les conséquences de la liquidation prochaine de Calcre

Après débats, on redéfinit une mission, jusqu’au 9 novembre, qui « retrouvera une direction capable de mettre en œuvre la poursuite des actions du Calcre, conformément aux attentes réitérées – pour cette assemblée – des adhérents» . Le mot d’ordre est de porter au plus haut les couleurs de l’information et de la défense des auteurs dans tous les lieux où elles sont mises en cause.

Pour confirmer l’intention et la détermination de l’assemblée on passe aux votes et, dans l’ordre, conformément aux statuts de l’association :
- On constate la réduction des membres actifs du Conseil d’administration et on procède à l’élection de 6 nouveaux membres, les trois anciens restants élus (André Muriel, Serge Friedman et Pierre Douillard). Sur le conseil avisé de Michel Champendal le vote à main levée est écarté au profit du vote à bulletin secret – plus démocratique – la liste est élue à l’unanimité.
- Il s’agit de Anne Boucon, Pascal Campin-Ouari, Marc Decaudin, Roger Gaillard, François Martini, Benoît Robin. (Claude Aubert et Didier Bourg s’étant aussi proposés puis retirés pour atteindre le chiffre statutaire de 9 membres au CA)
- Le conseil d’administration élit ensuite son bureau exécutif ; Pierre Douillard – porteur du projet – est élu Président de l’association, Serge Friedman restera le Trésorier, Anne Boucon accepte la responsabilité du Secrétariat .
- En plus de ces formalités on échange les intentions d’aide des adhérents présents, pour les fonctions de webmaster, de rédacteur, de maquettiste, ce qui confirme la volonté de tous d’être avant tout efficaces voire « corvéables ».

La réunion est close officiellement à 17 H 30 et se poursuit par les nouvelles rencontres « techniques » qu’elle a suscitées.

La prochaine assemblée générale lieu le Samedi 19 Novembre à 14 h,

116 quai de Jemmapes à Paris

 
     
© COSE-CALCRE