Accueil
Bulletin d’adhésion
 
  Vous avez envie de rédiger des articles
  Contact
  Edito  
     
   

 

Un guide pour les auteurs, l'évangile pour l'édition aujourd'hui

Depuis que les œuvres sont traitées comme des "contenus", l'édition classique court après la diffusion sur ses voies rapides: hypermarchés des livres ou hyperprotocoles de l'Internet.

La publication de l'ouvrage d'Emmanuel de Rengervé est plus qu'une mise au point des pratiques. La rigueur de son objet: le droit de l'édition, précise aux touristes de l'édition, comme aux vieux routiers, les lignes à ne pas franchir.

 

Cette volonté d'ancrer les usages, ou de définir les bases d'une rénovation est bien visible dans le choix de la couverture: je vous présente ici un projet et la maquette définitive.
Le contrat d’édition,


L’image de Frédérick Mansot avait le grand mérite de jouer sur les circonvolutions du cerveau et les circonlocutions des contrats. Chacun est sûr de s’y perdre sauf si ce guide est son viatique. Auquel cas, quelque détour qu’empruntent vos espoirs ou impasse où vous conduirait la rhétorique du commerce, vous marcherez droit.

C'est ce qui est seulement retenu dans la couverture définitive: pour en souligner l'importance: quelque soit le projet, l'esprit dans lequel les œuvres seront publiées, la lettre en tracera la destinée. Quelques soient le media ou le format choisis le contrat d'édition porte la parole de l'auteur.

 

En route donc sur la voie du droit dans l’édition, Emmanuel de Rengervé va baliser le parcours idéal en rappelant les principes, les bons usages et en indiquant , avec de nombreuses annexes de juris-prudence tous les endroits du paysage où le chemin fut plus ou moins fatal aux randonneurs.

Si vous pensez comme moi, que l’écriture est le vrai voyage de l’auteur - en littérature comme dans les arts plastiques ou la musique - et que tout ce qui s'en réclame peut s'entendre dans tous les domaines de la création artisque, vous pourrez apprécier l’actualité dont ce billet voudrait être l’écho :
- juger de l’urgence signalée par l’Union des écrivains ici ;
- participer à la réflexion du Conseil Permanent des Écrivains, ici

Je vous souhaite de bonnes lectures qui ne valent, vous qui cherchez un public, que d’être partagées.

Le Président
Pierre Douillard
presi@cosecalcre.com

 
 
 
© COSE-CALCRE