Accueil
Bulletin d’adhésion
  « Corvée » du mois
  Vous avez envie de rédiger des articles
  Contact
  Edito  
   
L'édito du Président - Octobre 2006
 

 

 

 

Adhérents, calcriens, chers auteurs,

C'est la rentrée littéraire, si vous n'en faites pas partie, l'association a décidé de vous aider à faire connaître vos réalisations. Nous remettons en service la page "Nos adhérents ont publié".

Au fil des jours nous répondons à vos demandes de conseil, concernant les contrats ou les opportunités pour publier. Bien sûr, il vaudrait mieux consulter AUDACE, avant de vous engager, mais surtout: nous consulter avant de signer!
J'en profite pour dire que les offres de prestations (imprimer 100 exemplaires, jepublie, yvelineditions, trafford, lulu, etc,) ne se ressemblent que dans la mesure où elles se multiplient. Ce qui montre à quel point le marché (vos projets) sont exploitables. Les prix sont libres, vous ne pouvez pas vous plaindre si vous n'avez pas bien évalué les services que vous en attendez. Demandez-nous au cas par cas: il y a eu cette année encore de nombreuses interrogations à propos de Benevent, Amalthée, La société des Ecrivains, L'Agence litteraire, Le Manuscrit, Thélès...Et il y a eu chez ces éditeurs, encore plus de livres publiés sans problème. C'est cela la rentrée litteraire: des centaines de titres de moins en moins vendus (au profit des best-sellers) de moins en moins lus et de moins en moins "écrits" ?

La solidarité est plus que jamais nécessaire entre les écrivains, les plasticiens, les comediens voire les musiciens...parce que
- les nouvelles technologies proposent des œuvres qui mélangent les genres; de plus en plus concurrentes des traditionnels "produits" culturels;
- les nouveaux outils de création sont très chers. Ceux qui investissent doivent concentrer et formater les productions, contrôler le plus possible leur vente: c'est le profil des éditeurs, producteurs, diffuseurs;
-à l'inverse, les auteurs "pèsent" de moins en moins pour chacune de leurs création.

Votre association participe aux séminaires et actions visant à inverser le cours des choses, peut-être à inventer une écologie culturelle :

  • Cose-Calcre va attirer d'autres adhérents (écrivains, graphistes, musiciens) pour se protéger et se promouvoir mutuellement ;
  • On va organiser des rencontres d'auteurs, pas seulement à Paris, avec votre concours, pour échanger, enrichir et diffuser leurs œuvres;
  • Le Salon des Auteurs 2006 sera la confirmation d'une prise de conscience que le statut des auteurs devrait être l'enjeu d'un nouveau contrat social. Dans un marché où le "droit d'auteur" ne saurait favoriser la "propriété intellectuelle" en oubliant les créateurs, cette reflexion rejoint les préoccupations de Jean Zay en 1936, (s’il faut organiser les droits des travailleurs manuels, il faut aussi penser les droits des travailleurs intellectuels);
  • Et aussi, ça c'est encore difficile, on va reprendre, avec le concours de nombreux rédacteurs bénévoles (que tous les ex, soient ici remerciés pour le passé) la publication de Ecrire & Editer, sur papier ou sur site ! Tous les talents sont les bienvenus ! Envoyez vos contributions ! [Envoyer une contribution]

Venez tous au Salon des Auteurs !

[Haut]

Le Président
Pierre Douillard
presi@cosecalcre.com

 
 
 
© COSE-CALCRE